Vous êtes ici

Les Nocturnes de l'Histoire

Les Nocturnes de l'Histoire

Pauline PERETZ
Alain ZIND

 

Depuis le printemps 2020, la présence des statues de grands hommes (et très secondairement de grandes femmes) dans l’espace public fait débat. De Victor Schoelcher à la Martinique à Edward Colston à Liverpool en passant par les généraux confédérés aux Etats-Unis, de nombreuses figures de pierre ou de bronze ont été déboulonnées. De nombreux précédents existent, de la damnatio memoriae à Rome à l’iconoclasme des Révolutionnaires, au déboulonnage de Marx et Lénine dans l’ancien bloc de l’est à la destruction aux explosifs des bouddhas de Bamiyan. Le département d’histoire de Paris 8 a voulu réfléchir à ces précédents dans le cadre d’une table-ronde organisée pour les Nocturnes de l’histoire (31 mars 2021) intitulée « histoire de statues » (page de l'évènement disponible en cliquant ici).

Un atelier proposé conjointement par l’historienne Pauline Peretz et le comédien metteur en scène Bruno Boulzaguet, avec le soutien du Théâtre Gérard Philippe, a confié quatre textes à un groupe de six étudiants pour explorer la permanence de l’iconoclasme et les rapports entre humains et statues. Les textes ont été éprouvés au contact des statues des Ateliers de moulage et d’art des Monuments nationaux à la Plaine Saint Denis, tout à côté du Campus Condorcet, puis joués à la basilique-cathédrale de Saint-Denis. Alain Zind, doctorant en études cinématographiques à Paris 8 et associé à l’Institut d’histoire du temps, a réalisé et monté le film qui restitue cette expérience. Intitulé Un Peuple de Statues, il est disponible sur la page vimeo des Nocturnes de l'histoire, en cliquant ici.

Un making-of est également disponible (lien en-tête de l'article). Il tourné par Alain Zind lors des essais aux Ateliers de moulage et d’art des Monuments nationaux à la Plaine Saint Denis, et monté par Ni Ye, étudiante à Paris 8.

 

Quelques images :

 

Les textes qui composent le film sont les suivants :

Molière, Dom Juan, Acte III scène 5.

Cécile Wajsbrot, L’île aux musées, Christian Bourgois, 2008, « Celui qui appelle ».

Eugène Viollet-le-Duc, Histoire d’un hôtel de ville et d’une cathédrale, 1878 rééd. Infolio, 2012, chapitre XV.

Pline le Jeune, Panégyrique de Trajan 52, Juvenal, Satire X, v.58, Suétone, Vie de Domitien 23, Histoire Auguste, Vie de Commode, 180-192.

 

Générique :

Conception et mise en scène : Pauline Peretz et Bruno Boulzaguet

Image, son et montage : Alain Zind

Avec : Brenda Gomes Rodrigues, Juan Fang, Xiaoying Ma, Cassandra Jezequel, Pauline Peretz, Lucas Rahon, Ni Ye.

Avec le soutien du Théâtre Gérard Philippe, du département d’histoire de l’Université Paris 8 Vincennes Saint Denis, de l’Institut d’histoire du temps présent, de la Basilique de Saint-Denis et des Ateliers de moulage des Monuments nationaux.