Vous êtes ici

L'actualité sur Twitter

HISTOIRE CULTURELLE DU CINÉMA

HISTOIRE CULTURELLE DU CINÉMA

Christophe GAUTHIER
Dimitri VEZYROGLOU
Stéphanie LOUIS
Nicolas SCHMIDT

PRÉSENTATION DU SÉMINAIRE

Le séminaire est également organisé par Myriam Juan, Anne Kerlan, Mélisande Leventopoulos.

Les actualités du séminaire ainsi que la rétrospective des séances sont désormais accessibles via : https://histcultcine.hypotheses.org/

Horaires : le jeudi de 18 h à 20 h
Lieu : Institut national d’histoire de l’art (INHA) – Galerie Colbert - 2 rue Vivienne ou 6 rue des Petits-Champs, Paris 2e – Métro : Bourse, Pyramides ou Palais-Royal
Salle :
René Jullian (1er étage)

 

Programme 2021

Le séminaire « Histoire culturelle du cinéma » inaugure cette année un nouveau cycle proposant d’explorer la part inhérente aux acteurs, aux questions et aux phénomènes sociaux constitutifs du champ de recherche auquel il se consacre depuis vingt ans. Si l’histoire culturelle peut être définie comme une histoire sociale des représentations, il s’agira ici de centrer la focale sur l’étude des conditions sociales de production, de diffusion, de réception et d’appropriation des images cinématographiques. Dans quels espaces sociaux le cinéma s’est-il inscrit historiquement ? Comment a-t-il participé à la constitution ou à la définition de groupes et de collectifs au sein de sociétés données ? De la culture professionnelle propre à tel ou tel métier aux liens tissés par le partage de pratiques et de références cinématographiques communes, comment les interactions sociales ont-elles façonné en retour le cinéma comme fait de culture ? Telles seront quelques-unes des questions abordées au fil de ces séances qui, en en croisant les objets, les outils et les méthodes, ambitionnent in fine d’interroger l’imbrication étroite entre l’histoire culturelle et l’histoire sociale du cinéma.

En fonction des mesures sanitaires en cours, les séances pourront se tenir à distance sur inscription préalable. N’hésitez pas à consulter notre carnet Hypothèses pour prendre connaissance de ces informations à cette adresse : https://histcultcine.hypotheses.org/.

21 janvier 2021 : Odile Goerg, Université de Paris
Jean-Paul Sivadier, entrepreneur ambulant de cinéma en AOF (1956-1959) : un médiateur culturel ?

4 février 2021 : Delphine Chedaleux, Université de Technologie de Compiègne
Sur l’écran noir de leurs nuits blanches : les jeunes et le cinéma dans les années 1940-1950

11 mars 2021 : Federico Lancialonga, Université Paris 1
Films et péripéties militantes entre France et Italie dans les années 1960-70

15 avril 2021 : Stéphane Tralongo, Université de Lausanne
Les illusions du marché. Cinéma, « nouveautés » et grands magasins parisiens

6 mai 2021 : Judith Thissen, Université d’Utrecht
Some reflections on cinema history as social history

3 juin 2021 : Marie Pruvost-Delaspre, Université Paris 8
De la grève du katsudon au mouvement Anpō Hantai : le studio d’animation Tōei Dōga dans le tumulte des années 1960 au Japon

 

 


Programme 2019-2020
« Transmettre le cinéma »

Pour la troisième année (de façon exceptionnelle), le séminaire « Histoire culturelle du cinéma » explore le thème de la transmission et des dispositifs de médiation du cinéma, de la salle de classe à la salle de cinéma, du studio au spectateur : transmission d’un métier ou d’un art, lorsqu’il s’agit d’enseigner – de façon pratique ou théorique – le cinéma ; transmission de méthodes d’analyse, d’interprétation et d’appréciation des films par le biais de la critique et de l’information cinématographique ; transmission du film lui-même par ses dispositifs d’accompagnement (traduction, boniment…) ; transmission aussi de valeurs lorsque le cinéma devient l’objet d’un enseignement mis au coeur de l’activité et du discours militant. La question de la transmission et de l’enseignement du cinéma se déclinera donc au travers de six séances selon ces objets divers qui mettent en lumière autant de modalités d’appropriation et, in fine, d’existence sociale du cinéma.
Puis en mai 2020, nous vous retrouverons pour scruter ensemble de nouveaux horizons lors du colloque du célébrera les vingt ans du séminaire.


21 novembre 2019 : Audrey Hostettler, Université de Lausanne
Dispositifs de cinéma scolaire en Suisse durant l'entre-deux-guerres : les cas de Genève et Bâle

19 décembre 2019 : Eduardo Moretin, Université de São Paulo, invité au IHEAL/Paris 3
Transmettre le cinéma aux expositions universelles : l'Exposition Internationale du Centenaire du Brésil, 1922-1923

16 janvier 2020 : Anne Gourdet-Marès, Fondation Jérôme Seydoux-Pathé
Approches pour une technicité révélée

6 février 2020 : Arnaud Esquerre, IRIS CNRS
Transmettre la censure

19 mars 2020 : Marion Polirzstock, Université Rennes 2
V. O. Freeburg : enseigner le cinéma à l'Université (États-Unis, années 1910)

30 avril 2020 : Delphine Chedaleux, Université de Lausanne
Vendre, divertir, éduquer : la presse populaire et la transmission de la culture cinématographique dans les années 1940 et 1950

 

 

 

 

Le séminaire « Histoire culturelle du cinéma » inaugure cette année un nouveau thème de réflexion, centré sur la transmission et sur les dispositifs de médiations du cinéma, de la salle de classe à la salle de cinéma, du studio au spectateur : transmission d’un métier ou d’un art, lorsqu’il s’agit d’enseigner – de façon pratique ou théorique – le cinéma ; transmission de méthodes d’analyse, d’interprétation et d’appréciation des films par le biais de la critique et l’information cinématographique ; transmission du film lui-même par ses dispositifs d’accompagnement (traduction, boniment…) ; transmission aussi de valeurs lorsque le cinéma devient l’objet d’un enseignement mis au cœur de l’activité et du discours militant. La question de la transmission et de l’enseignement du cinéma se déclinera donc cette année, au fil des interventions, selon ces objets divers qui mettent en lumière autant de modalités d’appropriation et, in fine, d’existence sociale du cinéma.

Le séminaire est également organisé par Myriam Juan, Anne Kerlan, Mélisande Leventopoulos.

« Transmettre le cinéma »

Horaires : le jeudi de 18 h à 20 h
Lieu : Institut national d’histoire de l’art (INHA) – Galerie Colbert / 2 rue Vivienne ou 6 rue des Petits-Champs, Paris 2eMétro : Bourse, Pyramides ou Palais-Royal - Salle : René Jullian (1er étage)

Programme 2018-2019

15 novembre 2018 : Beatriz Tadeo (Paris 3)
Films voyageurs : analyse d’échanges entre cinémathèques pendant les années 1950

6 décembre : Fabio Andreazza (Chieti-Pescara)
Étudier le cinéma sous le fascisme : les élèves du Centro Sperimentale di Cinematografia, 1935-1943

20 décembre : Flora Lichaa (Centre Chine, CNRS-EHESS)
La création de l’Institut du cinéma de Pékin dans les années 1950 : de l’intellectuel au spécialiste ?

17 janvier 2019 : Emmanuelle Champommier (Paris 3)
Le rôle de la presse cinématographique dans la transmission du cinéma aux premiers temps de son histoire (années 1900-années 1930)

7 février : Abdallah Azzouz (Caen)
Du téléspectateur au spectateur de cinéma : la réception des émissions de cinéma à la télévision française (1952-1962)

21 février : Caroline Damiens (Paris Nanterre)
Le cinéma dans la taïga : à propos des séances pour les « indigènes » en Sibérie soviétique

21 mars : Tunç Yildirim (Munzur/TÜBITAK)
Transmission et historiographie du cinéma : l’influence de Georges Sadoul sur Nijat Özön, pionnier marxiste de l’histoire turque du cinéma

4 avril : Mélisande Leventopoulos (Paris 8)
« Carmen est arrivée à Thessalonique »

18 avril : Myriam Juan (Caen)
Transmettre le Ciné-Monde : Suzanne Chantal, médiatrice de cinéma

16 mai : Elvira Shahmiri (Paris 1)
Les formats réduits Pathé : le cinéma transmis hors des salles obscures (1923-1935)