Le CNRS  SHS  Autres sites CNRS  English

Institut d’histoire du temps présent - IHTP

 
 
 

 Accueil du site > Activités de l’IHTP > Colloques et journées d’études > Cinéma et modernité culturelle


Colloque "Cinéma et modernité culturelle" : présentation générale

 

Affiche colloque "Cinéma & modernité culturelle"

Histoire culturelle du cinéma, table des matières 2013-14Le programme du colloque



Colloque international « Cinéma et modernité culturelle, 1910-1939 »
Paris, Institut national d’histoire de l’art, INHA,
1er-3 décembre 2011



L’acception usuelle du mot « modernité » dans l’histoire française du cinéma, renvoyant à la catégorie esthétique d’un « cinéma de la modernité » apparu à la fin de la Seconde Guerre mondiale, fait écran à la contextualisation historique de la modernité comme phénomène social et culturel.

Georg Simmel le premier, puis Walter Benjamin et Siegfried Kracauer, pour ne citer que les penseurs les plus importants, ont pourtant développé une pensée de l’avènement de cette modernité, lié à la métropolisation comme constitution d’un modèle social, à la culture de masse comme forme d’expression majeure de ce modèle social et à la globalisation culturelle comme sa principale dynamique. Cette pensée de la modernité s’est principalement développée durant le premier XXe siècle, avant la Seconde Guerre mondiale. Cette modernité-là est à redécouvrir sous l’angle d’une histoire culturelle du cinéma, qui cherche à constituer le cinéma en objet historique à part entière, en « fait social total », englobant le film sans s’y résumer : le cinéma est compris, en histoire culturelle, à la fois comme une production culturelle, une pratique et un imaginaire sociaux.

Différentes thématiques sont évoquées dans ce colloque :

- la relation entre l’avènement du cinéma, la réalité de l’avènement d’une modernité technique et urbaine, mais aussi artistique et esthétique, et les discours sur cette modernité. Par exemple, on pourra analyser le discours des avant-gardes esthétiques, comme le futurisme, ou bien la pensée du cinéma dans le cadre d’une modernité architecturale ou d’une civilisation mécanique ;

- les théoriciens de la culture de masse et leur expérience du spectacle cinématographique, ainsi que les analyses sociologiques et politiques en découlant ;

- la constitution du fait cinématographique moderne dans sa forme canonique : industrie, technique, salles, star-system ;

- la question des publics et des formes de diffusion du spectacle cinématographique, sous une forme commerciale ou non, et l’examen des notions problématiques de « culture de masse » et de « culture populaire » ;

- l’avènement d’Hollywood comme centre de la cinématographie mondiale, et la constitution de cinématographies nationales conscientes d’être organisées autour de ce centre. Ainsi peuvent être abordées les questions de la circulation, des transferts et des échanges culturels en matière de cinéma (films, modèles économiques, formes esthétiques).

Christophe Gauthier, Anne Kerlan, Dimitri Vezyroglou

Histoire culturelle du cinéma, table des matières 2013-14Les enregistrements par section et par auteur

 

 


 

 

CNRS
Annuaire
Rechercher
Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Mentions légales
Crédits
RSS
Essai podcast