Vous êtes ici

L'HISTORIOGRAPHIE AVANT ET APRÈS LE "LINGUSTIC TURN" PAR PETER SCHÖTTLER

L'HISTORIOGRAPHIE AVANT ET APRÈS LE "LINGUSTIC TURN" PAR PETER SCHÖTTLER

Peter Schöttler, longtemps chercheur à l’IHTP, vient de publier un ouvrage consacré au « tournant linguistique » et à certain débats théoriques et méthodologiques parmi les historiens allemands, français et anglo-saxons : Nach der Angst. Geschichtwissenschaft vor und nach dem “Lingustic Turn“ (Münster, Verlag Westfälisches Dampfboot).

RÉSUMÉ

Le « Linguistic Turn » a fait peur aux historiens et historiennes : est-ce que l’histoire dorénavant ne doit plus s’occuper que de « discours » ? Allons-nous vers la disparition de l’histoire comme science sociale ? Est-ce qu’à l’avenir toute histoire ne sera plus que « littérature » ? Dans ce livre l’auteur s’attache à défendre la thèse opposée : depuis le changement de paradigme de l’histoire traditionnelle vers une histoire sociale et des mentalités l’importance du langage – au sein de la société comme au sein de la science – a pris une envergure nouvelle. La notion de « discours » forgée notamment par Foucault a alors servi d’« ouvre-porte » : le langage est bien plus qu’un médium de communication ; il imprègne toute pensée en société, donc les mentalités aussi bien que les idéologie et les formations discursives. C’est pourquoi les analyses de langage et de discours ne constituent aucune concurrence pour l’histoire sociale mais lui ouvrent au contraire de nouvelles dimensions. Ou comme le disait un historien américain : « The facts have not dissolved into discourse, but they now look different » (Robert Darnton).

SITE DE L’ÉDITEUR

https://www.dampfboot-verlag.de/shop/artikel/nach-der-angst

SOMMAIRE
https://www.dampfboot-verlag.de/filepool/getfile/dampfboot/?datei=/dateien/download/inh-Schoettler-293.pdf

INTRODUCTION

https://www.dampfboot-verlag.de/files/1/dateien/Leseproben/LP-Schoettler-293-0.pdf

Compte rendu en français sur l'ouvrage :