Vous êtes ici

La collecte des traces et l’effort de mémoire vus au travers du parcours du médecin déporté, Erling Hansen 

La collecte des traces et l’effort de mémoire vus au travers du parcours du médecin déporté, Erling Hansen 

Présentation de la Thèse

Ce sujet de thèse s’articule autour du parcours d’un médecin résistant, qui a subi la déportation et s’est investi par la suite dans l’effort de mémoire. L’une des sources principales sera le fonds Hansen, ensemble de documents collectés et réunis par Erling Hansen. Ce fonds unique et inédit, multi supports, comporte, outre une riche bibliothèque, de très nombreuses archives manuscrites et plus d’un millier de photographies. Certains de ces documents sont des archives personnelles de Erling Hansen, d’autres sont des documents qu’il a recueillis dans les camps.

S’il s’agit d’analyser dans le détail le fonds Hansen, il conviendra également d’en étudier la constitution, correspondant à une volonté profonde de se faire « passeur de mémoire », et d’en dégager les multiples enjeux. Il s’agira de répondre à une double problématique qui consistera, d’un point de vue historique, à se demander en quoi la démarche de Hansen permet de renouveler nos connaissances mais aussi à se demander comment étudier et comprendre ce fonds dans une perspective bibliothéconomique plus large. Par ailleurs, la conception et la mise en place de projets de valorisation du fonds, par le biais d’outils numériques notamment, seront au cœur du travail.

Nous observerons ainsi comment un ensemble d’archives collecté et constitué par un médecin déporté permet de renouveler les connaissances historiques de plusieurs champs d’études de la Seconde Guerre mondiale tout en proposant un nouvel éclairage de la notion de mémoire.

Erling Hansen le Docteur courage
© Le Télégrammehttp://www.letelegramme.fr/cotes-darmor/saint-brieuc/hommage-erling-hans...