Vous êtes ici

JOHANN CHAPOUTOT, LA RÉVOLUTION CULTURELLE NAZIE

JOHANN CHAPOUTOT, LA RÉVOLUTION CULTURELLE NAZIE

Pour les nazis, la «culture» était à l’origine la simple transcription de la nature : on révérait les arbres et les cours d’eau, on s’accouplait, se nourrissait et se battait comme tous les autres animaux, on défendait sa horde et elle seule. La dénaturation est intervenue quand les Sémites se sont installés en Grèce, quand l’évangélisation a introduit le judéo-christianisme, puis quand la Révolution française a parachevé ces constructions idéologiques absurdes (égalité, compassion, abstraction du droit…).

Pour sauver la race nordique-germanique, il fallait opérer une «révolution culturelle», retrouver le mode d’être des Anciens et faire à nouveau coïncider culture et nature. C’est en refondant ainsi le droit et la morale que l’homme germanique a cru pouvoir agir conformément à ce que commandait sa survie. Grâce à la réécriture du droit et de la morale, il devenait légal et moral de frapper et de tuer.

Johann Chapoutot s'entretient de son dernier livre avec Olivia Gesbert dans l'émission "La Grande Table" de France Culture.

   https://www.franceculture.fr/emissions/la-grande-table-2eme-partie/y-t-i...