Vous êtes ici

1979 : CRISES ET MIGRATIONS DE L’ESPÉRANCE. ENQUÊTE HISTORIQUE SUR UN «TOURNANT»

1979 : CRISES ET MIGRATIONS DE L’ESPÉRANCE. ENQUÊTE HISTORIQUE SUR UN «TOURNANT»

1979, CRISES ET MIGRATIONS DE L’ESPÉRANCE. ENQUÊTE HISTORIQUE SUR UN «TOURNANT» rassemble un réseau international de chercheurs et chercheuses.

Il part de l’hypothèse qu’un infléchissement majeur se produit entre les années 1970 et 1980, et que l’on peut parler d’un « tournant » historique. Or ce qui se joue à cette charnière, ainsi la façon dont se définissent “l’avant” et “l’après”  éclairent les crises de notre époque.

Par ailleurs, la situation géopolitique actuelle révèle l’interdépendance entre l’Europe et les mondes arabo-persans sous des jours inversés : ce qui se passe aujourd’hui en Irak et en Syrie affecte l’Europe de manière incontrôlée alors que depuis deux siècles au moins, c’est précisément l’inverse qui était la règle : cela nous incite à interroger pour une fois l’Europe à partir de la sphère arabo-musulmane.

Assurément, un basculement s’est opéré au tournant de ces décennies, dessinant peut-être une crise, dans sa signification de jugement sur l’évolution passée et de décision sur les actions à venir.

Mais ce tournant est encore peu documenté historiquement. C’est l’objet du présent projet que d’étudier ce moment crucial, pour en saisir les rythmes et les modalités différentes selon plusieurs aires géographiques comparées :

* les démocraties populaires est-européennes et soviétique,

* les États européens occidentaux,

* le monde arabo-persan (Maghreb-Machrek/Orient-Levant).

Ce projet a bénéficié en 2016 du soutien du Fonds Attentats du CNRS.